Brèves

Exercice de sécurité civile : protection d'un espace scolaire

 
Exercice de sécurité civile : protection d'un espace scolaire

La préfecture du Jura a organisé ce lundi 2 mai 2016 après-midi, un exercice de sécurité civile portant sur une menace au sein d'un établissement scolaire, le lycée général et technologique Jean Michel à Lons-le-Saunier.

Cet exercice, qui s’inscrit dans le cadre d’une instruction ministérielle (circulaire du 22 décembre 2015 relative à la protection des espaces scolaires), a pour objectif de prévenir les menaces dans les espaces scolaires et de tester la réactivité et la coordination entre les forces de sécurité et la communauté éducative.

Le scénario

Suite à de graves menaces terroristes pesant sur des établissements scolaires, et après recommandation du ministère de l’Intérieur, le préfet du Jura demande l’activation du centre opérationnel départemental (COD) (veille, alerte et crise).

Une menace se précise sur le lycée Jean MICHEL à Lons-le-Saunier.

La direction des services départementaux de l’Éducation nationale (DSDEN) du Jura met en place une cellule de crise et le responsable du lycée Jean MICHEL met en œuvre les dispositions du plan particulier de mise en sûreté (PPMS) de l’établissement.

Le préfet du Jura se rend sur place.

Des acteurs extérieurs sont simulés : parents d’élèves, démineurs, ...

L’exercice prend fin avec la neutralisation de la menace et le retour à une situation maîtrisée en matière d’ordre public.

Les objectifs

Cet exercice avait pour objectifs de :

  •  tester la chaîne d’alerte,
  •  évaluer la coordination inter-services notamment avec ceux de la DSDEN et de la ville de Lons-le-Saunier,
  •  évaluer la capacité des responsables des établissements scolaires à gérer ce type d’événements : mise en œuvre des PPMS afin d’assurer la sécurité des élèves, pré-alerte, diffusion de consignes
  •  évaluer l’organisation de l’évacuation des élèves et le bouclage des zones de danger,
  •  mettre en place le COD,
  •  tester la mise à disposition des plans des locaux des établissements.

Les acteurs

L’ensemble de ces mesures a mobilisé environ 55 personnes des services de la préfecture, de la DSDEN du Jura, du lycée Jean Michel, de la ville de Lons-le-Saunier, du groupement de gendarmerie, de la direction départementale de la sécurité publique (DDSPdirection départementale de la sécurité publique), du service départemental d’incendie et de secours (SDISService départemental d'incendie et de secours) et de l’agence régionale de santé (ARSAgence Régionale de Santé).