Forêts

Règlementation des boisements

 

Un département boisé

La forêt est présente sur 46 % de la surface du département ce qui place le Jura au 4ème rang français en terme de taux de boisement. C’est donc un enjeu important pour le département. Certaines des forêts jurassiennes présentent une superficie très importante et un intérêt patrimonial majeur (forêts du Massacre, de Chaux, de Joux).
Les entreprises liées à l’exploitation et la transformation du bois sont historiquement nombreuses dans le département.
Le bois est utilisé dans les communes pour produire de l’énergie. Des projets relatifs à l’utilisation de la biomasse sont en voie d’émergence sur le territoire.

Des forêts mélangées 
Des conditions climatiques diverses et des sols variés donnent naissance à plusieurs régions forestières répertoriées par l’inventaire forestier national (format pdf - 427.3 ko – 19/10/2009).

Cette grande variabilité permet la présence de nombreuses essences forestières dans le Jura. Parmi elles, les plus importantes sont les hêtres, les chênes et à partir de 800 m d’altitude, les sapins et les épicéas.

Des forêts publiques majoritaires

Les forêts publiques essentiellement communales sont représentées à hauteur de 55 % du total de la forêt jurassienne. Tout comme les forêts appartenant à l’Etat (forêts domaniales), elles sont gérées par l’Office National des Forêts (ONF) (lien vers le site de l’ONF).
Les forêts privées sont quant à elles souvent très morcelées, ce qui ne facilite pas leur gestion. On dénombre dans le Jura 44 871 propriétaires forestiers privés dont 1 193 possèdent plus de 10 hectares de forêt, ce qui représente 45 % de la surface de la forêt privée.
La DDTDirection départementale des territoires du Jura a des missions relatives à l’instruction des demandes d’autorisation de défrichement, à la gestion forestière et au financement de certaines actions, et à la fin du dispositif relatif au fonds forestier national (FFN) des communes.

Financements

Pour en savoir plus :

Formulaires et notices d’information

Pour déposer une demande de subvention pour l’amélioration de la desserte forestière, vous devez fournir ou consulter les documents suivants :