Solidarité, cohésion sociale et droit des femmes

Politique de la ville

 

La politique de la ville

La politique de la ville consiste à faire de l’égalité républicaine entre les territoires une priorité de l’action de l’État.

Cette réforme vise à réduire les inégalités profondes et persistantes auxquelles sont confrontés les quartiers défavorisés en dépit des efforts déployés par tous ceux qui agissent auprès de leurs habitants.

Ce vaste chantier engagé par François LAMY, Ministre délégué à la ville au printemps 2012, a nécessité de rénover en profondeur les outils, les méthodes et surtout l’esprit de la politique de la ville.

Les nouveaux contrats de ville constituent un cadre unique reposant sur trois piliers : social, urbain et économique. Ils s’appuient sur un diagnostic partagé sur la situation des quartiers prioritaires au sein de leur ville et de leur agglomération.

L’enjeu majeur est la cohérence globale du contrat à travers ces 3 piliers.

-  Le pilier « cohésion sociale » : vise à réduire la pauvreté, à tisser le lien social et à renforcer la solidarité entre les générations ;

-  Le pilier « Cadre de vie et renouvellement urbain » : vise à améliorer de façon visible et concrète la vie quotidienne des habitants des quartiers prioritaires ;

Le pilier « Développement économique et emploi » : vise à réduire de moitié sur la durée du contrat de ville l’écart de taux d’emploi entre les quartiers prioritaires de la politique de la ville et les autres territoires, notamment pour les jeunes.